Le terme “tendinopathies” regroupe des lésions diverses telles que les tendinopathies d’insertion ou corporéale, les péritendinites ou encore les tendinopathies nodulaires. Pour les traiter, il existe un nouveau mode qui intéressera particulièrement les kinés du sport et leurs patients souhaitant reprendre une activité sportive : la méthode Ekkar GX3D.

Contrairement à ce que l’on a longtemps prescrit, la mise au repos complète d’un tendon présentant une souffrance n’est pas nécessairement une bonne chose. Au contraire, une activité bien dosée et contrôlée améliore la qualité de la réparation tendineuse. Par contre, une reprise de l’activité sportive précoce sur un tendon fragilisé s’avère très péjorative.
Nous verrons successivement les facteurs favorisant, puis les principales techniques thérapeutiques de rééducation, et tout particulièrement une réhabilitation motrice globale basée sur une combinaison de travail de stabilité/mobilité musclo-articulaire associée à des gestes sportifs. Un travail excentrique et concentrique contre des résistances ajustables pluridirectionnelles en stabilité, puis en déplacement au plus proche de l’activité physique et de ses gestes combinés et complexes (méthode Ekkar GX3D).

Télécharger le pdf