Positionné devant une station Ekkar, le sujet dos à la station, ceinture Ekkar 360° autour de la ceinture pelvienne (bassin) d’où partent deux filins élastiques a tension symétrique ou asymétrique.

Cette séance offre un choix de travail contre résistance, a visée de renforcement (par exemple, psoas iliaque et oblique) ou de déplacement (par exemple, concentrique et excentrique).

 


PROTOCOLE TENNIS

 

  • EQUILIBRE (balance)

Statique : saut dit d’allégement. S’il est large l’équilibre est renforcé mais la stabilité sera telle qu’il ne pourra plus repartir (déplacement très limité). S’il est étroit sur la base de sustentation, le joueur de tennis pourra facilement se déplacer mais ce déplacement sera relativement lent.

Dynamique : capacité du joueur a maintenir son centre de gravité au dessus de la base de sustentation pendant que le corps est en mouvement contre des résistances appliquées aux membres et au bassin, imposant un gainage profond et initiant une puissance de frappe.
 

  • INERTIE

Translation : opposition du corps a un mouvement linéaire. C’est le déplacement sur le court mais le joueur de tennis se déplace contre des résistances élastiques progressives.

Rotation : travail contre résistance dans un geste de revers ou de coup droit, accroches cinétique Ekkar membres et raquette. Apprentissage de la dissociation ceinture scapulaire (épaule) /ceinture pelvienne (bassin).
 

  • FORCES OPPOSEES

L’originalité d’Ekkar Training System, par ses accroches hautes, permet de travailler la préparation au smash de tennis lors de la phase de flexion de genoux contre une résistance élastique verticale opposée, et inversement par ses accroches basses, le travail de l’explosivité en retour par une forte poussée au sol.
 


 

  • QUALITE DU MOUVEMENT

Produit de la masse X vitesse de déplacement de la masse.

Coup droit appuis ouverts : travail de la vitesse de la balle par l’augmentation de la vitesse des segments corporels et de la raquette de tennis. Accroche Ekkar membre /raquette avec déplacement dans les axes biomécaniques, en y rajoutant une variation des résistances élastiques.

Coup droit appuis en lignes : le sujet avance dans la frappe, transférant le poids du corps du pied arrière sur le pied avant, et cela contre une résistance de la ceinture Ekkar 360°, imposant un renforcement des schémas croisés membre supérieur de frappe/membre inférieur d’appui.

 

  • ENERGIE ELASTIQUE

Travail du geste pur en statique contre résistances fortes, l’énergie élastique stockée dans les muscles lors de la phase d’allongement (armement du geste) est restituée pour augmenter la vitesse de la raquette de tennis.

 

  • COORDINATION (chaine cinétique) :

Coordination, fluidité des mouvements partant des appuis au sol jusqu’à l’ensemble raquette/bras passant par le caisson abdominal et thoracique en dissociant appui/ceinture/frappe.

Ce travail se fait en résistance dans un mouvement de dissociation ceinture scapulaire/ceinture pelvienne avec des phases d’appui unipodal et bipodal, travail de course et de pas en translation contre résistance vers la droite, la gauche et en face en montée au filet.

 

CONCLUSION

Au même titre que l’entraînement du geste du swing de golf, le tennis nous intéresse au plus haut point, de part son niveau de biomécanique appliquée et de la nécessité absolue de s’entrainer dans le geste, la puissance et la force, la répétition et l’endurance, la vitesse de déplacement et la performance optimisée.

Plus d’informations sur le matériel EKKAR